Cessation d’activité


Après 12 années d’activité dans les domaines de la recherche, du conseil à MO et Moe et de la formation professionnelle, SCORE 2D s’est arrêtée le 30 septembre 2017.

Mais nous n’allons pas arrêter là notre réflexion, nous continuerons à nous exprimer, à partager, échanger nos questionnements
Dès le début des années 90, j’ai abordé la problématique du développement durable.
Ces nouveaux enjeux ont permis de nourrir de réels espoirs sur une évolution positive de notre société.
Nous avons espéré et attendu un changement d’habitudes et de réflexes des concepteurs de l’urbanisme et du cadre bâti, des politiques, des différents acteurs chargés de les mettre en oeuvre…

 

Dès le début des années 90, j’ai abordé la problématique du développement durable.
Ces nouveaux enjeux ont permis de nourrir de réels espoirs sur une évolution positive de notre société.
Nous avons espéré et attendu un changement d’habitudes et de réflexes des concepteurs de l’urbanisme et du cadre bâti, des politiques, des différents acteurs chargés de les mettre en oeuvre…
Nous avons réellement cru que ces formidables enjeux allaient repositionner les concepteurs au cœur des décisions, que forts de la confiance qu’il leur était accordée, ils mettraient tout en oeuvre pour acquérir les nouvelles connaissances pour faire face.

Entre 2000 et 2017, pour plus de 1500 stagiaires, nous avons créé et accompagné une formation professionnelle de 280h validée par des diplômes délivrés à Paris par l’Ecole Nationale d’Architecture de Paris la Villette et l’Université-Paris-Est-Marne-la-Vallée, par les Ecoles d’Architecture de Lyon, de Nantes, de Rouen.

Fin 2017, une trentaine d’années plus tard, force est de constater que l’évolution n’est pas celle dont nous avons rêvée :

  • les lobbys de tous ordres ont anticipé et maîtrisé l’évolution à leur profit,
  • les politiques n’ont pas accompagné l’évolution inéluctable,
  • les textes se sont agrégés et complexifiés sans discernement,
  • les analyses des évolutions n’ont pas été faites,
  • de nombreux professionnels ont été frileux, ou insuffisamment convaincus….

En parallèle, ceux pour qui nous travaillons – utilisateurs, habitants – se plient aux nouvelles contraintes qui leur sont imposées : ils trient, co-voiturent, pédalent, font la fête entre voisins, créent des associations d’habitants…
Incontestablement un autre ordre « du vivre ensemble » se structure.
Cette réponse est vraiment encourageante et nous invite à persister.

Les certitudes que nous avions développées à l’origine de notre réflexion se sont petit-à-petit transformées en interrogations; les rencontres, les lectures qui nous ont nourris nous ont aidé à évoluer vers une pensée complexe.

Nous resterons vigilants et poursuivrons notre veille. Conformément à notre idéal, nous continuerons à en faire profiter ceux qui le souhaitent et qui, comme nous, sont attentifs à l’évolution de notre société et aux diverses avancées du développement durable, de l’éco-responsabilité, de la prise en compte d’une autre croissance, des économies d’énergies…

Nous entamons la rédaction d’un livre bilan de trente années de recherche et de solutions pour l’avenir.
Nous inviterons des acteurs avec lesquels nous avons échangé à nous dire où ils en sont de leurs expériences et leur vision du futur.

Nous ouvrirons un blog dans lequel nous afficherons nos convictions et solliciterons nos amis et nos lecteurs à réfléchir sur le cadre de vie dans l’aménagement de la ville et de nos campagnes.

À BIENTOT JE L’ESPÈRE,

michel sabard